Mon heure de code

Code.org, une organisation américaine à but non lucratif dédiée à la promotion de l'éducation à l'informatique, avait annoncé le 14 Octobre 2013 une large campagne nationale au profit surtout des jeunes élèves américains pour rejoindre l'heure de code. L'idée est d'introduire plus de 10 millions d'élèves à l'art de codage et de programmation durant la semaine nationale de l'éducation à l'Informatique (Computer Science Education Week) qui a lieu du 9 au 15 Décembre et à l'heure de rédaction de ce billet, plus de 20 millions personnes ont suivi l'heure de code. L'évènement est aussi supporté par plusieurs organismes et individus tels que Apple, Google, Microsoft, Amazon, Dropbox, Bille Gates, Mark Zuckerberg, Reid Hoffman et autres. Plusieurs tutoriaux sont ainsi développés à l'occasion et qu'on peut suivre sur les deux sites dédiés à l'évènement http://code.org et http://csedweek.org.



A cet effet, j'ai décidé de dupliquer le même concept ici au Maroc. Naturellement, j'ai commencé par mes classes. J'ai réservé une heure de code pour initier mes étudiants à l'art de programmation.

Master Qualité Logiciel
Licence Chargé de Clientèle de Banque
Master Entrepreneuriat et Ingénierie Managériale

 L'outil d'accompagnement que j'ai choisi pour illustrer mon heure est bien évidemment Scratch. Lorsque MIT avait crée cet outil en 2007, on s'avait pas qu'il va prendre cette ampleur en 2013 sachant pratiquement que la plupart des tutoriaux qui sont produits à l'occasion de cet évènement sont faits à base de Scratch.
Personnellement, j'avais eu l'occasion d'animer des ateliers Scratch lors de la semaine nationale de la science, évènement organisé par l'Université Mohammed V Souissi et l'Université Mohammed V Agdal au profit des élèves qui relèvent de l'Académie Régionale de Rabat-Salé. Scratch adopte le slogan : imaginer, programmer et partager. Actuellement, plus de 4 millions de projets écrits en Scratch sont déjà partagés.


Par rapport à mon heure de code, j'ai travaillé avec quatre classes, deux licences et deux masters. Parmi ces classes, deux sont novices en programmation. J'ai choisi comme thématique celle du chat et la souris. En fait, il s'agit de créer deux objets sur scène, un chat et une souris. Le chat va essayer de rattraper la souris, qui une fois touchée par le chat va disparaître. Ce mini projet pour le réaliser prend environ une heure. Mon rôle consiste uniquement à présenter Scratch, ses éléments clés et laisser après les étudiants découvrir, tester et en même temps réaliser le mini projet.





Le projet heure de code doit continuer avec d'autres classes, dans d'autres établissements supérieurs ou secondaires. Mon objectif est d'atteindre un maximum et rendre l'évènement national et annuel en même temps. L'idée est de banaliser le codage au près des élèves et de rendre l'art de programmation accessible à tous. Comme l'a annoncé le président américain Obama dans son discours à la nation : "Don't just play on your phone, program. No one's born a computer scientist, but with a little hard work-- and some math and science-- just about anyone can become one.".










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les cartes CRC pour l'analyse des classes UML

Rédaction d'un document Cahier des Charges

Scope d'un projet