Accéder au contenu principal

Projet de certification P@lmes

Introduction

Dans le cadre du projet P@lmes, les universités marocaines vont bientôt lancer un projet cadre national commun de certification en quatre domaines : L'informatique, Langues et Communication, Entrepreneuriat et Gestion de projets. L'idée de la certification est d'offrir à nos étudiants la possibilité d'avoir de grandes chances pour l'insertion au marché du travail. En effet, aujourd'hui les compétences en Informatique, Langues, Entrepreneuriat et Gestion projet sont indispensables pour intégrer le marché de l'emploi. Avec les différents certificats, nos étudiants vont augmenter leur chance d'accès au marché. Les équipes pédagogiques relevant des différentes universités marocaines travaillent cela remonte à deux années maintenant sur l'élaboration d'un cadre de référentiel de compétences communs et qui couvre les quatre domaines cités ci haut.

Mise en oeuvre

Le projet P@lmes est passé par plusieurs étapes. De la constitution des équipes, à l'élaboration du référentiel de compétences jusqu'au l'expérimentation. Parmi les quatre domaines cités, le domaine informatique est en avance par rapport aux autres. Quatre domaines de compétences sont déjà arrêtées :

D1 : Maîtriser l'environnement de travail
D11 : faire fonctionner son poste de travail pour tirer pleinement parti du potentiel de son environnement (périphériques, connexion,...)
D12 : installer et utiliser des logiciels adaptés à une tache précise
D13 : protéger les données pour assurer leur confidentialité
D14 : assurer l'intégrité des données pour en assurer la pérennité
D2 : Rechercher de l'information fiable et cohérente sur le Web
D21 : élaborer une stratégie adaptée à une situation pour trouver de l'information (mots clés, type d'outils,...)
D22 : utiliser l'outil adapté pour chercher de l'information (hors base de données)
D23 : critiquer l'information trouvée pour en apprécier la validité, la fiabilité, la cohérence, la pertinence, l'authenticité, l'utilisabilité
D3 : Exploiter des données, concevoir et diffuser des documents
D31 : Sélectionner et Extraire des données pour produire de l'information
D32 : produire des documents numériques composites pour présenter un projet par écrit
D33 : produire des documents numériques composites pour présenter un projet à l'oral
D34 : produire des documents numériques composites pour présenter un projet sur le web
D4 : Collaborer en respectant les règles du travail en commun et les lois
D41 : Utiliser les outils numériques pour organiser son temps de travail individuel et en équipe
D42 : collaborer en réseau pour partager et produire des documents ou des informations
D43 : Utiliser différents formats de fichier pour s'assurer de l'interopérabilité au sein du groupe


D44 : Mettre en pratique les lois/règles relatives à la propriété intellectuelle et au respect de la vie privée et/ou la confidentialité 
Expérimentation
Le référentiel de compétences en Informatique est actuellement en phase d'expérimentation au niveau de certaines universités marocaines. Nous voulons lancer au niveau de l'Université Mohammed V Souissi un appel aux étudiants intéressés par l'obtention du certificat. Le nombre de candidats à la certification est limité, une attention particulière sera accordée aux étudiants inscrits en licence fondamentale. Un test de positionnement est requis pour être accepté ou non à passer la certification.


Posts les plus consultés de ce blog

Les cartes CRC pour l'analyse des classes UML

Les cartes CRC Un système Orienté Objet (OO), est un système constitué par un ensemble d'objets qui collaborent et communiquent par envoi de messages. Lorsqu'un objet envoie un message à un autre objet, c'est que en réalité il demande un service à cet objet, ce dernier doit rendre son service public et faire en sorte de l'offrir à ses collaborateurs. Plusieurs services sont définis et offerts par le système OO.
La collaboration s'avère alors comme un principe fondamental des systèmes OO. UML, étant un langage de modélisation des systèmes OO, offre un outil qui permet la modélisation de la Collaboration. Cet outil portant le nom de Collaboration est représenté pare une ellipse en pointillées.

Lors de l'Analyse d'un Système d'Information, il est important de relever toutes les entités "Classes" potentielles dans un premier temps. On peut dans ce cas utiliser une heuristique très simple qui consiste à identifier les noms communs (Classes) ou les…

Atelier JSF Facelets et Internationalisation I18n

Introduction
Dans cet atelier nous allons aborder deux thèmes importants du Framework JSF qui sont la technologie des Facelets et celle de l'Internationalisation connu par I18n (entre le caractère 'I' et le caractère 'n' on trouve 18 caractères). Il faut savoir que JSF au niveau de la version 1 utilisait JSP comme technologie de présentation, il se trouve que JSP et JSF ont deux cycles de vie différents, c'est pourquoi on a pensé à produire une nouvelle technologie de présentation qui soit totalement compatible avec JSF, il s'agit bien de la technologie des Facelets et ce depuis la version 2.0. L'internationalisation quant à elle s'avère être très importante aussi surtout lorsque l'objectif d'une application web est de prévoir plusieurs langues différentes pour la clientèle. L'idée est de ne pas produire une page par langue, mais plutôt traiter la chose de manière intelligente, c'est-à-dire le même contenu mais avec des affichages de…

Scope d'un projet

Comment définir le Scope d'un projet Le Scope ou Périmètre d'un projet est un point clé pour la réussite du dit projet. Il doit figurer parmi les éléments d'un document cahier des charges et partagé avec le Manager du projet, le Client ainsi que les parties prenantes.

Pour bien définir le Scope d’un projet, il est opportun de définir les points suivants :

Les objectifs du projetLes buts ou finalités (goals) à atteindreLes sous-phases ou étapesLes tâchesLes ressourcesLe budgetLa planning
Bien sûr pour pouvoir ce faire, il est nécessaire d'élaborer une étude approfondie de la finalité du projet en concertation avec d’une part le client et d’autre part avec les parties-prenantes. Une fois ces points sont détaillés, il y a lieu après de clarifier les limitations du projet à savoir les points à inclure dans le projet et ceux à ne pas inclure.
Il est à rappeler également que les objectifs du projet doivent respecter les critères SMART.